Piano bar com o pianista Elli Zen.

La bohème
Je vous parle d´un temps que les moins de vingt ans
Ne peuvent pas connaître Montmartre en ce temps-là
Accrochait ces lilas jusque sous nos fenêtres
Et si l´humble garni qui nous servait de nid
Ne payait pas de mine, c´est là qu´on s´est connu
Moi qui criait famine et toi qui posait nue
La bohème, la bohème, ça voulait dire on est heureux

La bohème, la bohème,
nous ne mangions qu´un jour sur deux

Dans les cafés voisin Nous étions quelques uns
Qui attendions la gloire Et bien que miséreux
Avec le ventre creux Nous ne cessions d´y croire
Et quand quelque bistro Contre un bon repas chaud
Nous prenait une toile Nous récitions des vers
Groupés autour du poêle En oubliant l´hiver
La bohème, la bohème Ça voulait dire tu es jolie
La bohème, la bohème Et nous avions tous du génie

Souvent il m´arrivait Devant mon chevalet
De passer des nuits blanches Retouchant le dessin
De la ligne d´un sein Du galbe d´une hanche
Et ce n´est qu´au matin Qu´on s´assayait enfin
Devant un café-crême Épuisés mais ravis
Fallait-il que l´on s´aime Et qu´on aime la vie
La bohème, la bohème Ça voulait dire on a vingt ans
La bohème, la bohème Et nous vivions de l´air du temps

Quand au hasard des jours Je m´en vais faire un tour
A mon ancienne adresse Je ne reconnais plus
Ni les murs, ni les rues Qui ont vu ma jeunesse
En haut d´un escalier Je cherche l´atelier
Dont plus rien ne subsiste Dans son nouveau décor
Montmartre semble triste Et les lilas sont morts
La bohème, la bohème On était jeunes, on était fous
La bohème, la bohème Ça ne veut plus rien dire du tout
Trecho, título ou autor:
De quem:
Nacionalidade:
Com solo de piano?:
(Escolha aleatória)
Título - Compositor ou intérprete
Regra três (Toquinho, Vinícius de Moraes) (com solo de piano)
Pelas ruas que andei (Alceu Valença)
Casa (Lulu Santos)
Brasileirinho (Waldir Azevedo) (com solo de piano)
Dança da solidão (Paulinho da Viola)
Smoke gets in your eyes (The Platters) (com solo de piano)
Aquarela do Brasil (Ary Barroso) (com solo de piano)
Todo sentimento (Chico Buarque, Cristóvão Bastos) (com solo de piano)
My heart will go on (Celine Dion)
Lindo lago do amor (Gonzaguinha) (com solo de piano)
Nervos de Aço (Paulinho da Viola)
Côncavo e convexo (Roberto Carlos, Erasmo Carlos) (com solo de piano)
Há tempos (Legião Urbana)
Pessoa (Dalto, Cláudio Rabello) (com solo de piano)
No Rancho Fundo (Lamartine Babo, Ary Barroso)
Dancing Queen (Abba)
Jingle Bells (James Pierpont) (com solo de piano)
De Mais Ninguém (Marisa Monte, Arnaldo Antunes)
Meu mundo e nada mais (Guilherme Arantes) (com solo de piano)
Scrivimi (Renato Russo)